Les surfaces sont un aimant à désordre

Si tu regardes ta commode dans ta chambre, est-ce qu’elle est remplie de vêtements à ranger? Et ton bureau, est-ce qu’on y retrouves des piles et des piles de papiers? Sans parler du comptoir de cuisine! Comme si on était étrangement attiré d’y déposer ce qu’on a sous la main. Si ce phénomène t’arrive aussi, je t’invite à lire cet article pour mieux le comprendre.

On n’aime pas le vide

Sais-tu pourquoi les films avec de bonnes intrigues sont populaires? C’est parce que notre cerveau a de la difficulté à accepter qu’il lui manque une information. Notre cerveau déteste avoir l’impression de manquer quelque chose. Il est toujours à la recherche de tout ce qui pourrait combler un vide. C’est donc exactement pour cette raison que nous avons tendance à remplir les surfaces vides. On est conditionné à ne pas accepter l’impression qu’Il manque quelque chose.

Tu seras donc inconsciemment porté à vouloir que les espaces soient pleins. Dès que tu ne seras pas où mettre un objet, tu le déposeras sur une surface «parce qu’il y a de la place». Je te rassure, il y a moyen de réussir à avoir des surfaces qui restent libres!

Vaincre le magnétisme des surfaces

Prends le temps d’observer et d’analyser ce qui a tendance à s’y accumuler. Est-ce que ce sont des objets qui n’ont pas de place attitrée? C’est très probablement le cas en fait! Ça pourrait aussi être des objets pour lesquels le rangement est trop loin d’où ils sont utilisés. Si tu es dans la cuisine au rez-de-chaussée et que tu as des papiers qui vont au sous-sol, il y a de fortes chances que tu laisses les papiers sur le comptoir parce que ça ne serait pas efficace pour toi de faire un aller-retour au sous-sol pour ça, surtout si tu es dans la routine de retour de l’école avec les enfants. Et c’est bien correct! Mais c’est un bon point de départ dans ton analyse que de prendre conscience de ça.

Lorsque tu auras pris le temps d’analyser, c’est également important de prendre action sur la problématique trouvée. Si le système de rangement est trop loin, trouve une solution à l’endroit où l’objet est utilisé. Si le rangement est inexistant, mets en place un système pour cet élément. Mets en place un rangement qui correspond à tes besoins et à ton style (ou à celui des membres de ta famille).

Est-ce que le système de rangement correspond à ton style d’organisation? C’est probablement l’une des questions les plus pertinentes à se poser! J’offre une formation sur le sujet dans les Pros du Chaos si jamais cela t’intéresse!

Les objets « temporaires »

Je te conseille de créer un espace regrouper tous les objets qui sont là pour une courte période de temps (pendant des rénovations, par exemple). Tu devras par contre prendre l’habitude de vérifier son contenu de façon régulière et de choisir un contenant en conséquence. Par exemple, chez moi, j’ai un petit rangement au bout de mon comptoir pour y mettre un cahier de note, un stylo et nos ciseaux. Parfois, on y retrouve un tournevis, un élastique, un reçu, des vis… et c’est correct. Par contre, je prends le temps à chaque semaine d’analyser le contenu et de ranger chaque chose au bon endroit.

Une dernière astuce

Quand on trouve cela beau, on a plus de chance de le maintenir! Si tu trouves ton comptoir vraiment affreux, c’est certain que ce n’est pas motivant de le garder vide. Tu peux ajouter des éléments de décoration qui sont beaux et pratiques. Par exemple, une belle corbeille à fruits sur le comptoir de la cuisine. Des cadres et des chandelles sur la commode de la chambre. Si tu trouves ça beau, ton cerveau aura moins envie de combler l’espace, puisque celui-ci lui paraîtra comme complet.

Aimes-tu les secrets ?

Chaque semaine, je t'envoie un secret en lien avec le désencombrement et le maintien de tes espaces!

.