3 mauvais conseils face au désencombrement

Parfois, se faire dire ce qu’il ne faut pas faire ou ce qui est moins recommandé nous aide à s’aligner vers ce qui est mieux. C’est pour cette raison que dans cet article, j’ai décidé de te présenter 3 mauvais conseils par rapport au désencombrement.

1 – Commencer par les souvenirs

On entends souvent dire que commencer par le plus difficile en premier rendra le reste plus facile. Sauf que ce n’est pas bon pour tout…

Si je te disais que pour faire de la course, toi qui n’a jamais vraiment couru de ta vie, tu devrait commencer par courir un marathon… tu me regarderais probablement d’un drôle d’oeil! Mais tsé, de cette façon, la petite course du quartier serait facile pour toi après! 😉

Mais on s’entends que tu n’arriveras jamais à courir un marathon du premier coup! Tu vas te décourager et ça va te prendre vraiment plus de temps que si tu t’étais entraînée avant. Tu pourrais même finir par te blesser! C’est pas vraiment une démarche idéale, n’est-ce pas?

Et bien c’est la même chose pour le désencombrement, commencer par les souvenirs alors que tu n’as jamais réellement fais de tri, ça ne sera pas vraiment efficace…

2 – Tout sortir pour faire un gros tri

Quand on commence à désencombrer, ce n’est vraiment pas l’idéal de tout vider pour faire le tri. Ce sera un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin! Ça va être long avant d’en arriver à bout et ça se peut que tu te décourage avant d’avoir réussi.

Et il ne sera pas question que tu recommences le lendemain… c’était beaucoup trop épuisant pour peu de résultats…

C’est la même chose qui se passe si tu sors tous tes vêtements sur ton lit pour faire le grand tri de ta garde-robe et de tes commodes. Tu vas probablement te sentir submergé et tu auras de la difficulté à terminer ce que tu auras commencé alors tu vas te taper sur la tête, te trouver poche et te dire que tu détestes dont ben ça faire du ménage!

En plus, tu risques de toujours repoussé le moment où tu vas le faire car tu vas justement te dire que ça va prendre du temps alors tu vas attendre d’avoir «le moment parfait» pour être certaine d’avoir assez de temps pour tout faire. Et ce moment a peur de chance de réellement arriver.

On commence par une petite catégorie ou un petit espace à la fois. Ce sera beaucoup moins prenant et il y a plus de chance de terminer ce qu’on entreprends.

3 – Chercher ce que tu ne veux plus

Le dernier mauvais conseil c’est de chercher à enlever ce qu’on ne veut plus. Ça nous mets immédiatement dans une énergie négative et de pensée qu’on va PERDRE quelque chose!

Si je te montre une panoplie de beaux bijoux (ou tout autre chose que TU aimes beaucoup) et que je te dis que tu dois en éliminer quelques un pour garder les autres… tu vas automatiquement avoir un sentiment de panique qui va t’emporter. Tu vas avoir peur de ne pas prendre la bonne décision et ce sera vraiment long de faire ton choix et quand tu vas avoir réussis, tu vas garder un goût amer de peut-être que tu aurais dû garder lui et éliminer un autre à la place.

Bref, tu comprends que ce n’est vraiment pas une situation agréable et qu’il n’y a rien de positif là-dedans! Et si on te demande de recommencer le lendemain… ouf peu de chances que ça te tente de revivre tout ça!

Mais si je te présente les même bijoux, et que je te dis de sélectionner tes préférées. Et qu’ensuite, je te demande d’éliminer certains des bijoux restants. Ce sera pas mal plus facile, n’est-ce pas ? Plutôt que de chercher ce que tu veux te départir en premier, trouve ce que tu veux ABSOLUMENT garder! Ce sera beaucoup plus positif de cette façon là!

Si tu es à la recherche de plus de conseils qui t’aideront vraiment à reprendre le contrôle et à être bien chez toi au quotidien, je t’invite à venir dans les Pros du Chaos au moins 1 mois (mais je sais que tu vas vouloir rester plus longtemps!) Tu auras accès à plus de 10 formations pour te propulser dans ton ménage!

Aimes-tu les secrets ?

Chaque semaine, je t'envoie un secret en lien avec le désencombrement et le maintien de tes espaces!

.